Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

chronique

  • Chronique- Night School -Tome 1- C.J.Daugherty -Saga Coup de ❤

    Bonjour à tous

    night school,c.j. daugherty,r-jeunes adultes,chronique,livre,collection r

     

    Je vous retrouve aujourd'hui pour la chronique du tome 1 de la saga Night School. Avec ce livre, j'ai une petite histoire, car il faut savoir, je l'ai commencé il y a plus d'un an. Le plus étrange, ce n'est pas parce qu'il ne me plaisait pas, bien au contraire, je l'ai commencé sur ma kobo, donc en ebook et il me plaisait tellement que j'ai voulu le lire en format papier. Nous arrivons vers le mois de juillet avant de partir en vacances et je me décide enfin, car j'avais travaillé tout le mois de juillet et c'était horrible, j'ai détesté l'endroit où j'ai travaillé donc pour me réconforter, je me suis achetée quelques livres. Une fois avoir rejoint ma famille dans le sud, je décide de lire ce tome 1, sauf que je me rends compte que j'ai acheté le tome 4... Fâchée, je n'ai eu l'idée de le racheter il y a pas si longtemps que ça et hier, étant donc malade, emmitouflée dans mes couettes, accompagnée de mes 15 paquets de mouchoirs, je l'ai terminé rapidement et c'était addictif, j'ai adoré. À tel point, que j'ai couru chez mon libraire le soir avec une tête à faire peur et mes 39 de fièvre pour m'acheter le tome 2 que j'ai tout de suite commencé, c'est dire à quel point j'aime cette saga.

     

    Alors connaitre la petite histoire de ce livre ne vous avance pas sur son contenu, mais je devais raconter cette petite histoire, maintenant passons au vif du sujet!

     

    night school,c.j. daugherty,r-jeunes adultes,chronique,livre,collection r

    • Broché: 467 pages
    • Editeur : R-jeunes adultes
    • ISBN-10 : 2221130901
    • Prix : 18,00 EUR

    Allie Sheridan déteste son lycée. Son grand frère a disparu. Et elle vient d'être arrêtée. Une énième fois. C'en est trop pour ses parents, qui l'envoient dans un internat au règlement quasi militaire. Contre toute attente, Allie s y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire, aussi fascinant que difficile à apprivoiser...
    Mais l'école privée Cimmeria n'a vraiment rien d'ordinaire. L'établissement est fréquenté par un fascinant mélange de surdoués, de rebelles et d'enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par la très discrète Night School, dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n'y participe pas.
    Allie en est convaincue : ses camarades, ses professeurs, et peut-être même ses parents, lui cachent d'inavouables secrets. Elle devra vite choisir à qui se fier, et surtout qui aimer...

    night school,c.j. daugherty,r-jeunes adultes,chronique,livre

    Alors déjà parlons de la couverture si vous le voulez bien, je n'aime pas du tout, je trouve que l'emblème de l'école Cimmeria par exemple, que l'on peut voir sur la tranche du livre, aurait pu faire une couverture plus sobre.

     

    Ensuite, c'est vrai que lorsque l'on découvre la quatrième de couverture (ci-dessus) il y a tout ce que j'aime qui est réuni, pour les personnes qui me suivent depuis longtemps vous pouvez vous rendre compte que c'est plutôt récurrent chez moi les sujets de campus, école privée, un personnage principal qui ne fait pas du tout partie de l'univers dans lequel il va devoir vivre, etc.

    night school,c.j. daugherty,r-jeunes adultes,chronique,livre, collection R

    Allie Sherindan est le personnage principal de cette histoire et elle est très attachante. Elle souffre de crise de panique et à un peu de mal avec l’autorité et les règles depuis la disparition de son frère Christopher. Après sa bêtise de trop, elle est envoyée à Cimmeria et ça va changer sa vie radicalement. Complots, coups bas, meurtre, voilà ce qui vous attend à Cimmeria. Nous n’avons clairement pas le temps de s’ennuyer, ne vous fiez surtout pas au résumé qui pourrait faire penser à une mauvaise fan fiction de Gossip Girl car je vous rassure, nous sommes à des années-lumières de ce genre-là. Et le côté « garçon ténébreux » « qui devra-t-elle aimer », ça fait tellement cliché, car je trouve qu’au contraire, les relations, que l’on parle relation amoureuse ou amicale sont très réalistes et pas du tout dans un trip « moue boudeuse, attraction surnaturelle, amour-haine ».

    Je trouve que C.J.Daugherty arrive à construire ces personnages d’une manière incroyable. On sent que tout est un enchaînement logique et bien ficelé. Les personnages ont assez de profondeurs pour être cohérents et ça va d’Allie jusqu’au plus petit personnage. Il y a une véritable cohérence et on a plus qu’à se laisser porter. Son écriture est efficace et elle arrive à nous faire douter de tout et on ressent comme Allie cette ambiance de « Ne faites confiance à personne », car on s’attend finalement au pire, mais ce n’est pas dérangeant. Pourtant, cette situation pourrait me faire enrager, mais là, c’est juste génial, car nous sommes plongés dans l’histoire, nous sommes avec Allie, Joe, Carter, Sylvain, Rachel, Lucas, etc, nous sommes avec eux à Cimmeria et c’est vraiment bien.

    night school,c.j. daugherty,r-jeunes adultes,chronique,livre

    Les personnages que j’aime : Allie, Rachel, Carter, Sylvain, Isabelle, Raj, Eloise

    Les personnes que je n’aime pas : Joe, Gabe, Nathanaël, Katie

     L'histoire en quelques mots : amitiés, complots, danger, action, drôle, société secrète, prise de pouvoirs, secrets.

     

    Cette saga a été transformée en web série qui est réalisé par le mari de l’auteure,  une chronique du second tome arrivera prochainement. Je vous conseille vivement cette saga, pour autant, je déconseille cette saga aux personnes de moins de 13-14 ans.

    night school,c.j. daugherty,r-jeunes adultes,chronique,livre

     

  • La belle et la bête - Madame LePrince De Beaumont

    Bonjour à tous

     

    a4cf6-bellebc3aate14.gif

     

     Librio a encore frappé et je vous retrouve aujourd'hui pour vous parler de La Belle et la Bête, d'autres contes sont disponibles dans ce court ouvrage, mais je n'ai pas été plus loin que la première histoire. Non pas que je n'aime pas, mais, n'ayant pas envie de vous proposer pour l'énième fois un billet sur mes achats ou un tag, ni une, ni deux, j'ai lu rapidement cette dernière et reviendrait une autre fois sur les autres contes.

    Quand on me parle de la Belle et la Bête, les adaptations cinématographiques me viennent tout de suite à l'esprit, de Disney en passant par Cocteau et en terminant par la plus récente celle de Christophe Gans (qui soit dit en passant, n'est à voir que pour les costumes, c'est la seule chose qui vaille réellement la peine d'être vue).

    Par contre, je n'ai jamais vraiment pris le temps de lire cette histoire, n'ayant pas beaucoup de temps mon choix s'est arrêté sur la version abrégée de Beaumont, mais je creuserais un peu plus le sujet d'ici quelques mois, car cette histoire a été maintes et maintes fois reprise.

    Let's get started!

    tumblr_inline_mrqp9lQMUK1qz4rgp.gif

    Très court et abrégé pour les enfants, c'est un petit conte agréable à lire, mais on sent réellement qu'il y a des sujets qui ne sont qu'effleurés et qui mériteraient clairement d'être développés, mais nous nous éloignons alors du but premier : le texte abrégé.

    Il est donc question d'une jeune fille, que l'on appelle « la belle », elle a deux horribles sœurs, un père dévoué et deux frères. Ils vont perdre toute leur fortune et devoir aller à la campagne. Belle montrera à quel point son caractère est doux et comment elle arrive à s'adapter et travailler dur contrairement à ces deux soeurs qui ne sont qu'envieuses et passent leur temps à se plaindre. Lorsque le père doit repartir en ville, les deux pestes demandent des dizaines de choses inutiles, quant à Belle, elle lui demande une simple rose. Frigorifié et mourant de faim, le père va tomber sur un château, il attache le cheval à l'écurie et entre dans le château où il trouvera de quoi se nourrir et se reposer. Le lendemain matin, il cueille une rose avant de repartir, sans savoir qu'il allait déchaîner la colère de la Bête qui demeure dans le château. Ultimatum : soit le père meurt dans 3 mois, soit une de ces filles. Je vous laisse deviner ? Belle se sacrifie et là... Joie, bonheur et bien fait pour les méchantes soeurs. Je n'en dirais pas plus, car vous n'aurez plus aucun intérêt à le lire, j'ajouterais simplement que la dernière phrase, vue comme la morale de l'histoire m'a fait sourire.

    Bien, mais pas extraordinaire, ça n'aurait fait qu'aiguiser ma curiosité, car j'en veux plus, j'ai plus de questions que de réponses. Néanmoins, à glisser dans son sac pour un court trajet, il fera bien l'affaire !

    tumblr_mu2lj3vdrN1s8lk9fo1_500.gif

     

  • #Les séries de la semaine#

    Bonjour à tous

    ilkuhjgfwdc.gif



    Je vous retrouve aujourd'hui avec les séries que j'ai visionnées cette semaine, je n'ai pas regardé énormément de série.


    White Collar, saison 6, épisode 2

    gvbjknlm.jpg


    J'ai adoré cet épisode, ayant moyennement apprécié la saison cinq, l'épisode 1 de cette dernière saison mettait « fin » a à peu près tout, accompagné d'une jolie surprise. Et ce second épisode m'a réellement ravie, j'avais l'impression de retourner dans la même dynamique que j'avais tant aimée au cours de la saison 1 à 4. Neal veut obtenir quoi qu'il lui en coûte sa liberté, jusqu'à faire signer un contrat au FBI pour être sûr qu'il n'y aura pas d'entourloupe, une dernière affaire qui permettra de capturer un gros poisson qui a toujours réussi à passer à travers les filets du FBI. Sauf qu'un ancien « ami » de Neal refait surface et on ne sait pas encore ces réelles intentions, dans les précédentes saisons, c'était toujours mauvais signe, malgré tout une sorte d'alliance étrange se met en place et je me demande bien comment tout cela va se finir. En tout cas, j'ai hâte de voir la suite, mais ne me restant plus que 4 épisodes à visionner avant la fin de cette série qui n'en comporte que 6, je prends mon temps en essayant d'en regarder qu'un par semaine (ce qui est difficile).


    Once upon a time, saison 4, épisode 15

    ,dntsbgfqds.jpg


    Hum... Je suis assez perplexe, cette histoire avec les vilains, l'auteur, les alliances secrètes, blablabla. Alors déjà pouvons-nous parler de Maléfique s'il vous plaît, pourquoi est-elle blonde ? Lors des quelques apparitions au fil des saisons, ça m'agaçait, mais maintenant qu'elle a un rôle plus important, je n'aime pas. Et son accoutrement, ça me fait tellement penser à la méchante sorcière de l'ouest avec le chapeau, la jupe crayon, je dis non !
    Restons pour le moment dans le critique, Belle ne sert vraiment pas à grand-chose, et les faux cils qu'ils lui collent, on dirait qu'elle a des bosses à la place des yeux, c'est monstrueux.
    Parlons de l'épisode à présent, il n'y a que Régina qui ne m'agace pas, j'attends de voir ce qu'ils vont en faire, mais le happy end pour les méchants, est-ce qu'on y croit vraiment ? Et puis le terrible secret de Blanche et charmant, un peu tiré par les cheveux. La seule chose qui me captive réellement, c'est de connaître l'identité de l'auteur, hâte hâte hâte, mais pour le reste, nous verrons.


    The big bang theory, saison 8, épisode 18

    dgtyuijokp.jpg


    Drôle, mais j'ai toujours l'impression que le point culminant de la saison étant le mariage de Leonard et Penny, il n'y a pas vraiment de matière comparée aux autres saisons, j'attends de voir, mais en tout cas, les épisodes restent drôles, mais le charme est moins présent, je trouve que certaines identités se perdent, ce qui définissait vraiment les personnages depuis sept longues années.

    Et c'est tout en nouveauté, donc pas grand-chose, mais j'ai bien aimé mettre en fond sonore des séries des années 90, en voici la liste :


    Charmed
    Buffy contre les vampires
    Une nounou d'enfer
    Notre belle famille

     


    Je les regardais étant petite et vous quelles sont les séries que vous regardiez dans les années 90 ?

     

    ukfythwgdfs.gif