Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gregory peck

  • Le théorème du Homard - Graeme Simsion

    Bonjour à tous,

     

    Je vous retrouve aujourd'hui pour parler de ce fantastique livre "Le théorème du homard".

     

    71AElyYyDCL.jpg

    • Broché: 408 pages
    • Editeur : NIL
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2841117200
    • ISBN-13: 978-2841117208
    • Prix: EUR 20,00


    Peut-on trouver une épouse sur mesure ?
    Le professeur de génétique Don Tillman, génie des sciences mais absolument inapte à vivre en société, en est persuadé. Pour mener à bien son « Projet Épouse », Don met au point un questionnaire extrêmement détaillé lui permettant d éliminer toutes les candidates qui ne répondraient pas à ses exigences.


    Et celles-ci sont nombreuses car pour Don, la femme idéale NE DOIT PAS :


    1. Fumer et boire.
    2. Être végétarienne et aimer la glace à l abricot.
    3. Se lever après 6 heures.


    Mais elle DOIT :
    1. Faire du sport.
    2. Être ponctuelle.
    3. Accepter le Système de Repas Normalisé qui prévoit du homard au dîner le mardi.


    S il y a bien une personne qui ne remplit aucun des critères établis, c est Rosie Jarman, étudiante le jour et barman la nuit, dont la vie aussi désordonnée que celle de Don est méthodiquement organisée.
    La jeune femme échoue sans le savoir au test lorsqu elle est envoyée par erreur dans le bureau de Don mais celui-ci accepte malgré tout de l aider à retrouver son père biologique, sans se douter alors des ruses et des stratagèmes qui seront nécessaires pour obtenir les prélèvements ADN des nombreux pères potentiels de Rosie.
    Don et Rosie devront unir leurs forces pour mener à bien le « Projet Père » qui les entraînera dans une aventure rocambolesque où la logique scientifique laissera peu à peu la place au chaos de l amour.

     

    J'ai adoré ce roman, Don est un personnage attachant, qui me fait un peu penser à Sheldon Cooper de la sitcom The Big Bang Theory. Mais il est beaucoup plus nuancé, et il faut très vite arrêter la comparaison. Nous suivons Don dans une sorte de quête, ce n'est ni une quête pour la femme parfaite, ni une quête pour le père de Rosie, mais une quête d'identité.

    Don est un généticien de talent, n'ayant pas de décodeur pour toutes les conventions sociales de rigueur. Ça faisait très longtemps que je n'avais pas lu de livre d'un point de vue masculin. Et ça ne m'a pas du tout dérangé, c'était même agréable.

    Ce que j'ai aimé, c'est que Don pense être inapte à aimer ou à s'attacher aux gens, pourtant au fil des pages, on découvre une sensibilité et une grande empathie envers ceux qui l'entoure. Il a bien sûr un caractère assez froid et inflexible, mais au fil des pages, il retrouve son humanité et c'est touchant.

    Ce que j'aime aussi, c'est le physique du personnage, ça aurait été tellement facile de nous faire ressembler Don à Steve Urkel

    calb868urkel_jpg.jpg

    et qu'il soit presque sans défense, frêle. Alors qu'au contraire, il enverra à de nombreuses reprises des hommes au tapis et à en croire la description de Rosie, elle trouve qu'il ressemble beaucoup à Gregory Peck (Comment vous dire... Je suis absolument fan !).

    tumblr_m9d308F3ud1qih32vo1_500.jpg



    Il n'y a évidemment pas que Don dans ce roman, nous allons rencontrer une multitude d'autres personnages assez atypiques et drôle ! Claudia et Gene qui sont les meilleurs amis de Don et qui le maternent. Rosie, qui est finalement au centre de ce roman, et je trouve que s'il y a bien une chose à redire, c'est que l'auteur aurait pu faire en sorte que son personnage se confie un peu plus et s'ouvre un peu plus. Mais c'est vraiment la seule chose que j'ai à redire et sur quoi je peux pinailler !

    tumblr_mqk712AOvf1so7hgdo1_500.gif



    Bien que j'aie mis au second plan dans cette chronique le projet épouse et le projet père, ne pensez surtout pas qu'ils passent au second plan dans l'histoire, bien au contraire, ils sont omni-présents, bien plus le projet père que le projet épouse. Mais du coup, les personnages voyagent (Don et Rosie), Don repousse sans cesse ces limites et ces habitudes.

    tumblr_m4zbv4KgdR1rwcc6bo1_500.gif



    Je ne me suis pas une seule fois ennuyer, la plume de Graeme Simsion est fluide et j'ai vraiment hâte de lire ces prochains livres, mais pour un premier roman, c'est une réussite ! Je vous conseille fortement ce livre, vous ne serez pas déçu !

     

    Note: 5/5