Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

trilogie

  • Rouge Rubis - Le film

    Bonjour à tous,

    Je vous retrouve aujourd'hui avec le film Rouge Rubis !

    rubinrot_german_movie-t2.jpg



    J'avais, il y a quelques années, acheté le livre Rouge Rubis de Kerstin Gier, j'avais lu le premier chapitre et je ne sais pour quelle raison, je n'ai jamais repris cette lecture. Je ne me souviens plus de rien (ça doit remonter à 3/4 ans!). Depuis, ce livre a été accompagné de deux autres tomes et est devenu une trilogie plutôt appréciée.

    Et il y a peu de temps, l'adaptation cinématographique est sortie, et je me suis dit "pourquoi pas". Voyant que beaucoup de gens n'ont pas aimé le film, trouvant l'adaptation peu ressemblante au livre (tome 1), je n'avais pas bon espoir et me voyait déjà lui mettre 1/5. Et bien, je pense que finalement, je ne pouvais pas être dans de meilleures conditions pour apprécier ce film ! N'ayant ni la connaissance de l'histoire, ni aucune attente, j'ai pu apprécier l'histoire et me laisser porter et je n'ai pas vu le temps passé !



    Le film en lui-même est une réussite, les décors sont splendides, le jeu des acteurs est toujours parfait et les costumes vraiment tops ! Je ne peux juger que le film et ce qu'il a pu me raconter et non pas le film en tant qu'adaptation d'un livre (je referais peut-être un point dans la chronique que je ferais du livre) mais vraiment, j'ai beaucoup aimé, il m'a diverti, l'histoire était prenante, il n'y a pas eu de mélo ou de scène trop clichée, très sincèrement la seule m'ayant dérangé, c'est les lentilles bleues de Gwendolyn (Maria Ehrich) car quand on a les yeux noirs, ça se voit !

    Passons aux choses sérieuses,


    Le film commence par une sorte de flash-back et nous révèle une information clé qui nous permettra de voir clairement les intentions des personnages tout au long du film et donnera plus de profondeur à l'ensemble.

    Puis nous nous retrouvons 16 ans plus tard, à une fête familiale, pour célébrer l'anniversaire de Charlotte Montrose (qui est une horrible peste!) , la cousine du personnage principal, Gwendolyn.


    Gwendolyn Sheperd se considère comme le mouton noir de la famille Montrose, elle est maladroite, pas très riche et un peu bizarre avec un look très éclectique. Gwendolyn ignore tout de l'univers dans lequel elle va bientôt être mêlé, sa mère ayant tout fait pour la préserver et l'éloigner le plus de tout ça. Mais voilà qu'en sortant de chez elle, Gwendolyn est propulsée au 19e siècle, elle a voyagé dans le temps. Rien à voir avec Doctor Who, les voyageurs du temps, dans Rouge Rubis, portent un gêne qui leur permet de voyager à différentes mais n'ont par contre aucun contrôle dessus.

    tumblr_mph5qd4heF1spk68jo1_400.gif


    Sauf qu'il existe une machine qui permet de contrôler les sauts dans le temps et donc la préserver la sécurité des porteurs du gêne. Il en existe deux, la première ayant été voler lors de la toute première scène du film, et la seconde qui servira à Gwendolyn et aux autres voyageurs du temps.

    La machine fonctionne grâce au sang des porteurs de gêne, chaque porteur de gêne est identifié grâce à une pierre précieuse, il y en a douze en tout, et Gwendolyn est le rubis. Pour que la machine fonctionne pleinement, il faut que le cercle des douze porteurs de gêne soit fermé, il y en a que deux qui vivent à l'époque du présent, et ces deux-là vont devoir aller recueillir le sang des autres porteurs de gênes à travers le temps. Les deux porteurs voyageurs dans le temps en question sont Gwendolyn (le rubis donc) et Gideon (le diamant).

    Pourquoi la première machine a été voler? Le cercle allait être fermé et Lucy Montrose et Paul de Villier ne voulaient pas qu'il le soit, car cela aurait eu des conséquences terribles (cette partie est un peu vague dans le film).

    Gwendolyn n'est pas docile, ni entraîner pour partir dans cette quête du sang des porteurs de gêne et pourtant, elle s'en sort bien et va permettre de révéler certains éléments qu'on cachait à tous.

    Pour le reste, je vous invite à voir le film, en tout cas, j'en garde un très bon souvenir, et ce qui est à mon sens plus important, c'est qu'il m'a vraiment donné envie de lire cette trilogie, donc je vais m'y mettre et je vous en reparlerais bientôt !

    Note: 3,5/5

    Pour les bilingues franco/allemand, la suite de Rouge Rubis est sorti cet été, donc je suis contente de pouvoir voir la suite de ce film sans devoir attendre plusieurs mois, voir années!